Vers une écologie de l'apprentissage

article extrait du "journal du Brain Gym" n°8, automne/hiver 2005

Ecrit par Gail Dennison, co-fondatrice de la méthode.

 

Dans notre monde moderne de distractions et d'abstractions, comment pouvons nous redécouvrir ce qui est essentiel à notre processus d'apprentissage ?

Pour que l'humanité continue à évoluer en tant qu'espèce, nous devons réapprendre à apprendre. Nous devons nous reconnecter au caractère immédiat de nos instincts et de nos perceptions sensorielles pour nous éloigner des produits de l'éducation et tendre vers le procécus lui-même. Apprendre dépend de notre capacité non pas à maîtriser, mémoriser et connaître des informations, mais à explorer, percevoir et interagir avec les innombralbles facettes de notre écosystème.

 

Aujourd'hui, le plus grand défi de l'éducation est donc le besoin d'éduquer l'évolution sensorielle de nos enfants. Pendant des millions d'années, les ressources les plus précieuses de l'humanité ont été nos yeux pour voir, nos oreilles pour entendre, nos mains pour toucher et interagir et nos corps pour bouger, explorer et échanger en conscience dans un monde de diversité et du vivant.

 

Ces sens se sont développés graduellement pour répondre à nos besoins de survie et de bonheur. Et pour cette perception sensorielle, la nature est toujours notre meilleur professeur. Observer la multitude de fonctionnements subtils de la vision et du mouvement du monde naturel, du balayage de la ligne d'horizon la plus lointaine et complexe à l'étude de la plus petite communauté d'insectes, revient à reconnaître  nos propres fonctionnements physiologiques et à entrainer nos modalités sensorielles comme aucun objet ou environnement humain ne le pourra jamais.

 

Fondation de l'Education Kinesthésique(R)

 

Le mot "educare" de racine latine (éduquer) vient de "educere" (faire ressentir/retirer/susciter) et kinesthésie vient du grec "kinein" (se mouvoir) et "aisthêsis" (sensation).

L'éducation Kinesthésique, programme d'apprentissage internationnal crée par Paul Dennison, mon mari et moi-même, est basé sur le fondement que notre apprentissage le plus profond et le mieux intégré, est toujours le fruit (ce qu'on retire) de notre expérience kinesthésique, c'est à dire la perception que nous avons de nos propres mouvements.

 

L'éducation Kinesthésique et son programme central d'étude connu sous le nom de Brain Gym(R) (26 activités simples pour un apprentissage intégré) est une branche distincte et dynamique de l'éducation, fondée sur le principe que le mouvement est source de tout apprentissage. En Education Kinesthésique, on soutient l'idée que le mouvement influence La fonction. Les procédures d'EK sont destinées à faciliter l'apprentissage intégré pour les activités scolaires, professionnelles, sportives et toutes les tâches de la vie quotidienne.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Clair (dimanche, 22 juillet 2012 18:58)

    I was very pleased to find this website. I wanted to thank you for your time for this wonderful post!! I definitely enjoy reading it and I have you bookmarked to check out new stuff you blog post.

  • #2

    colasoxonne (vendredi, 08 février 2013 00:46)

    que dieu soi protege